Malika Doray

MALIKA DORAY

1/ J’ai plein d’amis mais le cerne noir c’est ce qui se retrouve dans presque tous mes livres, avec un stylo, un pinceau ou de l’encre de chine ou un feutre. je dessine la forme et je fais mes coloriages à moi. Quand je conçois le livre, j’ai plutôt l’impression de faire de la sculpture, d’enlever du volume et d’en rajouter mais quand je dessine je suis en 2 dimensions

2/ J’adore le bleu mais dans la plupart de mes livres il n’y a pas de bleu alors que la plupart du temps, je pars avec l’idée que je vais mettre un bleu turquoise au milieu de couleurs chaudes ça va être magnifique et puis finalement je n’y arrive pas ! il se passe autre chose ! mais un jour, j’y arriverai, ce sera fabuleux.

3/ Je préfère la nuit : j’aime les fonds blancs ! le jour, ce n’est pas très facile de faire un ciel qui reste limpide et ne soit pas vide. La nuit, c’est beaucoup plus facile de mettre la lune et les étoiles mais simplement c’est des nuits blanches ! dans la vie, si j’étais libre, je ne travaillerais que la nuit mais il y a l’école, les enfants, des contraintes ! j’ai appris à travailler le jour !

4/ Je n’ai jamais peur, non je n’ai pas très peur !

5/ Mon projet ? peut-être m’atteler à ma fameuse couleur turquoise ? non, en fait, je voudrais faire des histoires avec des humains qui me satisfassent car dans certaines histoires on ne peut pas les remplacer par des petits lapins. Mais tous les 10 ans, j’essaie de le faire et tous les 10 ans, je le remets plus tard. En attendant, mes lapins me plaisent beaucoup !

Category

Reportage 2017